12 astuces pour créer de l’engagement sur instagram

12 astuces pour créer de l’engagement sur instagram

Créer un lien authentique avec son audience, est-ce vraiment possible ?

 

Tu as l’impression d’être suffisamment présente sur Instagram : Pourtant, tes abonnés interagissent peu avec toi.
J’entends trop souvent la phrase “Je n’intéresse pas mes abonnés!”
Pourtant, il existe des techniques simples à appliquer qui font toute la différence avec du temps et de la patience pour passer d’une communauté en sommeil à une communauté engagée.

Dans cet article, je souhaite partager avec toi les meilleurs conseils pour développer ton compte Instagram, des techniques que j’utilise moi-même et que beaucoup d’autres utilisent. J’aurais pu en faire une formation, avec des vidéos, la vendre parce que, clairement,ce sont des pépites que je te livre ici. Ah, mais c’est vrai, j’ai créé une formation bien plus détaillée …
Plus sérieusement, j’ai pris conscience avec le temps que ma mission de vie était plus profonde que de t’apprendre à gérer des réseaux sociaux. J’ai à cœur de voir une réelle transformation chez toi, tant dans ton business que ta vie en général. Une transformation qui te rendra épanouie dans ton travail comme dans ta vie perso.

Ce sont ici des stratégies détaillées pour t’aider à optimiser ta visibilité sur Instagram et à exploiter au mieux ton précieux temps.

J’ai répertorié ces 12 astuces autour de trois principaux facteurs 

 

L’Intérêt : Identifier ta cible pour comprendre ce qui l’intéresse

La cohérence : Comment être cohérente sur Instagram ?

La Relation : Créer un lien fort avec ton audience pour augmenter l’engagement sur ton compte

 

 

L'intérêt

L’intérêt est le facteur n ° 1 déterminant ton succès sur Insta. Il est donc essentiel de connaitre ton audience pour lui proposer du contenu de qualité qui lui sera utile.
Je sais que c’est particulièrement difficile pour celles d’entre nous qui débutent et qui s’adressent à tout le monde. Cependant, si tu veux développer ton business de manière générale, cela passe par l’identification de ta cliente idéale et te concentrer sur elle. Si tu parles à tout le monde, tu ne parles à personne, c’est bien connu ! Une fois ton client idéal défini, en lui parlant directement, tu attireras à toi les personnes réellement intéressées par ce que tu fais et prêtes à investir dans tes produits et services.

1・Inclure des mots clés pertinents dans ton nom

Mettre un mot clé pertinent dans le nom de ta bio est une excellente manière de dire clairement qui tu es et ce que tu fais. De cette façon, tu apparais dans les résultats de la recherche en lien avec ton activité. Un moyen simple d’attirer à toi les personnes susceptibles d’être intéressées par tes offres / produits.

 

Je prends l’exemple de mon compte. J’ai choisi d’y mettre mon prénom, je trouve cela plus personnel. Le choix t’appartient de mettre simplement ton nom de marque ou l’intitulé de ton métier. J’ai ensuite complété avec mon métier pour améliorer le SEO (référencement) d’insta : “Business Coach”. Ainsi, j’optimise les chances d’apparaître dans les recherches avec les mots clés “business coach”

2・Inclure des mots clés pertinents dans ta biographie & un appel à l’action

Cela rejoint ce que je viens de te révéler pour le nom. Inclure tous ces mots-clés assure à Instagram que tu te concentres vraiment sur les centres d’intérêt de ton audience. De plus, lorsque les gens arrivent sur ton compte pour la première fois, ils savent immédiatement qui tu es. L’idée est aussi de les faire passer à l’action.

 

Je reprends l’exemple de ma bio : J’ai inséré tous les mots clés :

Je cible les formatrices qui veulent impacter en accompagnant d’autres personnes “J’aide les formatrices à avoir plus d’impact grâce à leurs offres. Les personnes arrivant sur mon profil savent d’emblée qui j’aide.

J’ai ajouté un mantra très important pour moi : OSE & SOIS BRILLANTE.
Pour connaitre le sens de cette phrase, clique sur l’image ci-dessous et découvre le post que je lui ai dédiée.

3・Te baser sur les posts qui ont le plus été vus de ton audience

Rends-toi dans les statistiques de ton compte et regarde les posts les plus viraux. Je te montre en capture d’écran les étapes. Tu y trouveras les photos / visuels les plus vus par ton audience. Tu peux dans ce cas prendre le top et analyser ce qu’elles ont de particulier : le type de photos / visuels, la légende que tu as mises, etc… Ainsi, tu peux le reproduire dans tes prochains posts et comparer. Cette analyse est également utile pour comprendre le comportement de ton audience.

4・Utiliser Linktree

Tu as sans doute du le remarquer : tu ne peux mettre qu’un lien sur ta bio insta. Comment faire pour promouvoir tes autres réseaux sociaux, ton blog, tes services ou encore tes bons plans ?
Il te suffit d’inclure un LinkTree dans ta biographie. LinkTree est un service gratuit qui ouvre une nouvelle fenêtre dans laquelle tu peux mettre plusieurs liens dans ton profil.

Voici un tutoriel en vidéo pour créer rapidement et gratuitement ton compte sur linktree.

La cohérence

L’un des meilleurs conseils pour développer ton Instagram est d’être cohérente sur Instagram. Les médias sociaux évoluent à vitesse grand V et Instagram souhaite fournir à ses utilisateurs du contenu nouveau et récent à tout moment. C’est pourquoi tu dois suivre un calendrier cohérent pour offrir à ton audience du contenu de qualité de manière constante et ne surtout pas partir dans tous les sens. La cohérence passe aussi par un feed harmonieux

Comment être cohérente ?

 

5・Respecte ta charte graphique et ta palette de couleurs

Il est important que tu gardes une cohérence dans les couleurs et les polices d’écriture que tu utilises. Ainsi, en arrivant sur ton feed, on sait au 1er coup que c’est toi. Si tu utilises trop de couleurs et trop de polices d’écriture, l’harmonie de ton fil d’actualité s’en retrouve perturbée. J’ai d’ailleurs écrit un article sur le BA-ba de l’identité visuelle qui te sera utile pour mieux comprend ce qu’est une charte graphique.

6・Utilise des photos de qualité

Que tu sois passionnée de photos et que tu les prennes toi-même ou que tu les télécharges sur les banques d’images libres de droit, veille à ce qu’elles soient en haute définition et qu’elles aient la même tonalité (chaude ou froide). N’abuse pas des filtres insta ou ceux des applis mobiles. Reste toujours sur les mêmes teintes pour ne pas créer un déséquilibre dans l’harmonie de ton feed.

 

7・Utilise le même style de visuels

Que tu utilises des visuels pour tes citations, questions et autres, il est important de créer une cohérence dans les visuels que tu choisis. Si tu utilises un visuel différent à chaque post de textes, cela perturbera l’oeil de ton visiteur et il risque de zapper ton feed qui ne lui sera pas agréable. Le logiciel le plus prisé des entrepreneurs pour la création de visuels est canva. Si tu utilises, crée 2 ou 3 visuels maximum et exploite-les comme modèle pour chacun de tes visuels.

La relation

Construire une relation solide est le dernier facteur sur lequel tu dois absolument te concentrer pour réussir à créer un lien fort avec tes abonnées sur Instagram! Ce lien prendra du temps à se créer, certainement pas en un claquement de doigt. Plus tu seras présente pour ta communauté, plus elle te le rendra en interagissant avec toi.

Comment créer ce lien ?

8・Utilise les légendes

Les légendes sont le texte que tu écris sous une image que tu publies sur ton flux Instagram. Sois créative pour accroître la relation avec ton audience en créant des légendes attrayantes.

Raconte une histoire: l’image à elle seule ne suffit pas pour convaincre quelqu’un de te suivre sur Instagram, mais c’est aussi TA personnalité!
L’ idée est donc de raconter une histoire, quelle est l’histoire qui entoure cette image et ce qui t’est arrivé à ce moment-là. Partage tes pensées et expériences avec tes followers!

Pose des questions: les questions sont formidables pour augmenter l’engagement sur tes posts. Poses des questions en relation avec ta thématique ou ta vie de chef d’entreprise. Les réponses te permettent de mieux connaître tes abonnés et aussi engager ton audience en lui permettant de partager ses connaissances, son expérience et son expertise avec toi et les autres abonnés !

Citations de motivation: Les citations sont un bon moyen pour augmenter la relation avec ta communauté à condition que ces dernières correspondent vraiment à ton style de vie. À utiliser donc à bon escient.

Utilise des émoticônes: On aime ou pas ! Moi, j’en suis fan. J’utilise toujours des émoticônes dans chaque légende, je trouve que cela apporte du dynamisme à mes posts. N’oublie pas que les gens ne peuvent pas t’entendre dire ta légende et il est donc difficile d’interpréter un texte sans donner plus de contexte. Les émoticônes plantent le décor. Joyeux, triste, déterminé, sarcastique, etc …

9・Utilise les hashtag appropriés

Tu peux utiliser jusqu’à 30 hashtags dans chaque post, alors pourquoi t’en priver ?

Veille à utiliser des hashtags ciblés, spécifiques et correspondant à ton audience. Cela permet aux bonnes personnes de te trouver. Attention à ne pas utiliser les hashtags les plus populaires s’ils n’ont aucun lien avec ta thématique ou les centres d’intérêt de ton audience.

10・Utilise les stories

Instagram Stories est le meilleur moyen de nouer des relations avec ton audience! C’est tellement personnel et c’est pourquoi beaucoup de gens les utilise quotidiennement. Tu dévoiles un peu de toi et tu rends tes abonnés addicts. J’adore ! Et pas une journée, sauf cas exceptionnel, ne passe sans que je fasse de stories

L’idée est de publier plusieurs fois par jour des stories. De cette façon, tu apparais de manière régulière sur l’écran de tes abonnés. Idéalement des vidéos qui sont plus appréciées de l’algorithme Instagram. Te montrer ou pas : ce choix t’appartient totalement. Il est possible de faire des vidéos en filmant ce que tu fais ou l’endroit où tu te trouves avec ta voix en OFF. A toi de choisir ce qui te réflète le mieux.
En story, tu peux également reposter l’un de tes posts ou un post qui t’a marqué. Faire des sondages auprès de tes abonnés. Toutes ces actions faites en story sont idéales pour créer un lien de proximité avec ta communauté. Si tu les habitue à te voir en story, tes abonnés remarqueront la moindre de tes absences.

11・Toujours répondre aux commentaires

Poster et passer à autre est tout simplement contre-productif. Pour créer un lien fort avec ton audience, il faut lui montrer que tu t’intéresses à elle. Cela passe par les réponses personnalisées (surtout pas le même emoticones à chaque commentaire) et aux messages privés. Pense à remercier ceux qui te félicitent, t’encouragent, à répondre à une question et les engager en leur posant une question à ton tour. Tu incites ainsi au dialogue et crées un véritable sentiment de communauté!

 

12・Utilise les lives

Les lives sont de manière incontestée la meilleure manière de créer du lien avec ton audience.

Tu peux en faire en freestyle. Tes abonnés ont une notification quand ton live commence pour te rejoindre. Tu peux aussi les programmer en créant le rendez-vous hebdomadaire avec ton audience (un jour et un horaire précis)

Il n’y a pas de règles à proprement parlé pour les lives. L’idée est que tes abonnées te découvre telle que tu es et s’attachent, ou non, à toi. C’est la manière idéale de montrer des facettes de ta personnalité qu’on ne peut pas voir dans tes publications.

Ma conclusion

Les 12 astuces que je viens de te livrer sont des outils pour avoir un compte instagram plus actif. Je te livre pour conclure un point essentiel, qui n’est pas une astuce mais LA BASE à mon sens pour créer un lien unique avec ton audience :

SOIS AUTHENTIQUE et RESTE ALIGNÉE A TES VALEURS, TOUJOURS !

Si malgré mes conseils, tu n’arrives pas à créer un réel lien authentique et fort avec ton audience, j’ai créé un programme de formation complet booste ton insta que tu peux intégrer dès maintenant et optimiser ta visibilité. retrouve tous les détails en cliquant ci-desous

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux où je vous partage mon quotidien de Serial Entrepreneuse
4 thématiques pour ne plus manquer d’inspiration sur Insta

4 thématiques pour ne plus manquer d’inspiration sur Insta

J’ai souvent entendu la phrase “Je ne sais pas quoi poster”…

Pourtant dans la phase de découverte de mes clients et de leur univers, je m’aperçois qu’il s’agit souvent d’un manque de clarté dans leurs entreprises et dans leur communication. Je travaille donc en amont les bases de leur communication avant de passer à l’étape de communiquer. En effet, quand nos offres, notre message et nos valeurs ne sont pas clairement définis, même en utilisant les meilleurs méthodes, le résultat ne sera pas au rendez-vous.

Cet article te sera donc utile si …

… tu as déjà validé les étapes de la stratégie de communication !

 Quelles sont ces étapes ?

Il te faut répondre à ces questions :

  •  A qui s’adresse mes produits ou services ? Qui est mon client idéal ?
  • Quel message je veux transmettre à travers ma communication ?
  • Mes prestations / Produits repondent-ils à un réel besoin ?
  • Comment et où communiquer ?

Si tu as déjà les réponses à ces questions, BRAVO ! Tu peux passer à la suite de mon article.

 

Si tu es encore dans le flou pour répondre, réserve ton appel Découverte offert en remplissant le formulaire.

Passons maintenant aux 4 thématiques les plus utilisés pour faire vivre son compte sur les réseaux sociaux !

Thématique 1 : Toi dans ton entreprise

Dans cette thématique, tu peux aborder différents sujets :

  • Tes débuts
  • Ta vie actuelle de chef d’entreprise
  • Tes difficultés
  • Ton histoire
  • Ton état d’esprit au quotidien
  • Tes objectifs à court, moyen et long terme, etc…

Ces sujets permettent à ton audience de te découvrir, c’est ce que l’on appelle le Storytelling! Pense à te présenter régulièrement pour les nouveaux abonnés.

 

Thématique 2 : Les coulisses de ton entreprise

Cette thématique vient compléter la première. Ici, tu parleras :

  • De ce que tu fais chaque jour pour faire avancer ton entreprise
  • De ton quotidien d’entrepreneuse
  • Les outils que tu utilises pour toi ou tes clients…

Tu commences, avec ces idées de posts, à te dévoiler et à faire entrer les abonnés dans ta vie d’entrepeneuse. Un lien est en train de se créer, lien à enrichir chaque jour avec des contenus de qualité et à forte valeur ajoutée. Ici, tu dois semer pour récolter par la suite.

 

Thématique 3 : Te promouvoir

Ici, clairement, tu dois VENDRE. Oui, donner envie à ton potentiel client de passer à l’acte d’achat :

  • Présenter tes produits / services
  • Appuyer sur leur utilité pour ton audience
  • Faire témoigner tes clients …

Ici, tu mets en valeur ton domaine de compétences et tu poses ton expertise grâce aux avis de tes clients.

Thématique 4 : Créer du lien

La relation sur les réseaux sociaux doit aller dans les 2 sens. Tu partages ton expérience, ton expertise. Tu apportes de la valeur ajoutée. Il est donc primordiale que ton audience interagisse avec toi. Pour cela, il faut apprendre à créer du lien :

  • En lui posant des questions
  • En lui demandant sont avis
  • En répondant à ses questions et ses commentaires …

Cela passe par une régularité dans ta présence sur les réseaux sociaux mais aussi par un “call-to-action” dans la majorité de tes posts. Il te faut poser une question ou inciter ton audience à faire une action (liker, taguer des personnes, aller en bio pour cliquer sur le lien,etc..)

Si tu souhaites aller plus loin dans les idées de publications, j’ai créé un cahier d’inspiration où j’ai répertorié 365 thématiques à exploiter pour créer ton image de marque sur Instagram ! Je l’ai mis à prix tout doux, le temps du lancement. Je ne sais pas encore combien de temps je maintiendrais ce tarif. Quoi qu’il en soit, je suis bien consciente que ce carnet est une très haute valeur ajoutée pour ton business et je suis convaincue qu’il te permettra de gagner un temps fou dans la rédaction de tes posts.

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux où je vous partage mon quotidien de Serial Entrepreneuse
Comment j’ai réussi à me déconnecter 30 jours des réseaux sociaux ?

Comment j’ai réussi à me déconnecter 30 jours des réseaux sociaux ?

Dans un monde hyper connecté, est-il possible de se déconnecter ?

Pour le coup, je ne vais pas te mentir : Je n’avais pas du tout prévu de me déconnecter totalement pendant mes vacances. D’ailleurs, depuis que je suis entrepreneuse, je n’avais jamais vraiment réussi à le faire ! Je ressentais constamment ce besoin de poster, de vérifier les likes ou les commentaires, de répondre aux DM, etc…

Lundi 22 juillet 2019, le soir …

Il me reste quelques jours avant de prendre la route pour un roadtrip au Maroc. Je suis en train de finir l’écriture de mes 31 publications pour les planifier au moins d’Août. Tout est prêt, je peux relâcher la pression ! Le soir, avant de m’endormir, je commence à réfléchir. Si je publie les 31 posts, cela sous-entend que je dois rester à l’écoute. Bah, oui, et s’il y a des commentaires ? Je ne peux les ignorer ! Et si on m’écrit en DM ? Je ne vais pas attendre 1 mois pour y répondre. Et si … et si … Ainsi, s’enchaînent des dizaines de questions qui me font prendre conscience que j’ai besoin de déconnecter des réseaux sociaux. Je ne me sens pas encore prête à ignorer les notifications. Pas du tout ! Je sais que si poste, je vais assurément être incitée à consulter mes comptes.

 

Ma solution va te paraître radicale mais je de NE RIEN PROGRAMMER ! Oui, oui, tu lis bien. Je décide de couper les ponts avec mon audience pour me reconnecter avec moi-même. Bizarrement, la décision est facile à prendre. Je suis hyper connectée en temps normal. Clairement, pas une journée ne passe sans que je sois sur mon téléphone. Les réseaux sociaux et le web sont mon outil de travail. Il est donc normal (ou pas) que j’y sois accrochée.

 

Mais pour les vacances, je ne veux pas que les réseaux sociaux prennent le dessus. Alors, me voilà partie pour quelques semaines sans réseaux 😱

Les premiers jours … la prise de conscience commence.

Dimanche 28 juillet, 11h ! Nous démarrons la voiture, cap vers le Sud pour un périple de 3000km avant d’arriver dans notre village, région d’Agadir.
Je suis assise côté passager. Nous discutons. Je lis. Mais le temps passe lentement, très lentement. Si lentement que j’ai envie de craquer !

Je te laisse imaginer le degré de mon envie d’aller sur les réseaux. Je veux voir les stories moi, je veux partager avec toi. Mais il faut que je tienne. Plus j’y pense, plus je me dis mais c’est fou comme je suis addict aux réseaux. Durant l’année, je ne m’en rendais pas vraiment compte parce que je travaille sur les réseaux. Mais en réalité, même le soir, je squattais mon téléphone à regarder les stories, à commenter, etc… En vrai, je suis une droguée des réseaux sociaux ! Et là, je prends peur. Je me dis, non, mais c’est pas bon tout ça. Il faut vraiment que j’arrive à changer mon comportement face aux réseaux sociaux. Les quelques jours sur la route commencent à me faire prendre conscience des choses que je ne veux plus dans ma vie entrepreneuriale et personnelle.

La digitale detox …

Ce mot, Digitale Détox, je l’ai découvert via l’une de mes friendpreneurs Sabrina de Sconsulting. Et bien, c’est exactement ce qui se passe durant ces quelques semaines de pause. Je suis littéralement en phase de désintoxication des réseaux sociaux, et assez vite d’ailleurs ! Je suis d’abord passée par la phase “je veux regarder mon compte” telle une addict au sucre qui veut son litre de C***. C’est bien connu : plus on te prive de quelque chose, plus tu chercheras à l’avoir ! Heureusement, c’est l’histoire de quelques jours, surtout durant le trajet en voiture. Je m’ennuie parfois et j’ai besoin de m’occuper. Je fais quand même 2 ou 3 posts pour expliquer à mon audience mon choix de me déconnecter et ma disparition momentanée des radars. Mais j’ai du faire 1 ou 2 stories pour souhaiter une bonne fête, pas plus !

A ma grande surprise, très rapidement, je ne ressens plus le besoin de vouloir me connecter. Je savoure les moments en famille au bord de la plage au Nord du Maroc où nous avons fait une halte d’une semaine avant de partir vers notre village. Plus je me concentre sur l’instant présent auprès de mes proches, mon essentiel comme j’aime les appeler, moins je songe à me connecter. Tu l’auras donc compris, pour éviter de penser à ce qui te manque, occupes-toi et concentre-toi sur autre chose de plus plaisant.

Les points positifs

1. Incontestablement, le premier point positif est d’avoir pu passer des moments de qualité pendant la totalité de mes vacances sans être interrompue par des notifications ou cette envie irrésistible de me connecter.

 

2. J’ai enfin compris que les réseaux sociaux n’étaient pas si vitals à mon bien-être personnel. Bien au contraire, tout le temps que je passe sur les réseaux n’est pas forcément utile à mon business mais nuit à mon équilibre entre vie pro et vie perso.

 

3. J’ai appris à m’occuper autrement que devant l’écran de mon téléphone. J’ai pas mal lu. J’ai beaucoup chahuté avec mes fils, surtout dans la piscine. Avant, j’aurais plus eu tendance à faire bronzette scotchée à mon téléphone.

 

 

Les points moins positifs

Les aspects négatifs que je relève sont en rapport avec le business.

1. L’algorithme Insta n’a pas apprécié que je prenne des vacances. Et oui, poster très peu et ne pas faire de story ne font pas bon ménage avec la visibilité sur les réseaux sociaux. Mes statistiques ont considérablement diminué. Je suis passée en 5 semaines de 250 visites de profils au cours des 7 derniers jours à 18 🙈 Autant te dire que je faisais moins la fière en voyant ce chiffre en rentrant.

 

2. Certaines de mes abonnées habituées à ce que nous nous parlions plusieurs fois par semaine se sont inquiétées de mon silence. Ah oui ! je ne te l’ai pas précisé : j’ai aussi supprimé toutes les applis en rapport avec le travail (whatsapp, messenger, mails). J’étais donc bel et bien injoignable.

Et si c’était à refaire ?

La réponse est simple. je referais tout pareil à une exception près : je préviendrais mes chers friendpreneurs de mon indisponibilité à l’avance.
Cette déconnexion des réseaux sociaux m’a permis d’y voir plus clair dans les effets qu’ils ont sur mon quotidien. D’ailleurs, depuis que je suis rentrée, mon téléphone est moins greffé à ma main comme c’était le cas auparavant. J’ai pris la décision de le mettre en OFF quand je suis avec mes fils ou en famille. Je compte aussi le mettre en OFF les jours où je décide de ne pas travailler. Cette expérience à vraiment été bénéfique pour moi et je suis convaincue qu’elle a véritablement changé mon raport avec les réseaux sociaux.

BONUS : 3 conseils pour une parfaite Digitale Detox

1. OSE !

C’est simpliste dit comme ça. Mais c’est exactement ce qu’il faut faire. Ose oublier les réseaux, le temps d’une journée, d’un week-end, d’une semaine, voire plus. Tu verras très vite les effets bénéfiques de cette déconnexion. Je ne me pensais pas capable de passer une journée sans et pourtant, j’ai passé plus de 4 semaines sans me connecter à mes comptes pros ! Si j’ai réussi à le faire, tu peux aussi y arriver.

 

2. OCCUPE-TOI !

Lorsque tu es autant habituée aux réseaux sociaux, le fait de te connecter et d’y passer du temps est devenu un automatisme. Tu le fais sans réfléchir, c’est une habitude. Pour t’en détacher, il va falloir indéniablement trouver comment occuper tout ce temps que tu passes sur les réseaux.

Si tu penses ne pas passer beaucoup de temps sur instagram par exemple, consulte ton activité sur l’application. Sur ton profil, cliques sur les 3 traits en haut à droite, puis sur paramètres et enfin votre activité. Quel temps passes-tu en moyenne chaque jour sur les réseaux ? La 1ère fois que je l’ai regardé, début 2019, j’étais à plus de 4 heures !!! J’ai diminué petit à petit et j’en suis aujourd’hui à 1h45. J’aimerais passer en dessous de la barre des 1h. Je suis certaine d’y arriver. Tu peux même définir un rappel quotidien qui te prévient quand tu as atteint ton quota journalier.

 

3. SAVOURE L’INSTANT PRÉSENT !

Et là, tu te dis, c’est quoi ce conseil perché ? Pourtant, il te suffit de t’autoriser à kiffer pleinement chaque moment en dehors du virtuel de ta journée pour te rendre compte qu’ils sont tellement plus importants. Tes abonnés seront encore là après ta ballade en famille ou ton week-end en amoureux. Pense à vivre ta vie réelle avant ta vie virtuelle.

Voilà comment j’ai vécu ma digitale détox. Je serais ravie d’avoir ton avis en commentaire.

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux où je vous partage mon quotidien de Serial Entrepreneuse
Le b.a-ba de l’identité visuelle

Le b.a-ba de l’identité visuelle

J’ai récemment fait un sondage sur insta autour de la Communication Digitale.
J’ai notamment demandé ce qu’est l’identité visuelle. La majorité de mes abonnés a répondu : Le logo !
Il me semble donc utile de reprendre les bases de l’identité visuelle.
Pourquoi ? Parce que tout part de là ! Si tu n’as pas d’identité visuelle travaillée et claire, ta communication en prendra un coup.
Je sais de quoi je parle :  Je n’ai pas toujours été une pro de la comm’ J’ai eu 2 business avant de passer ma certification en Infographie et Communication. Je peux donc t’assurer que j’en ai fait des boulettes avant de maîtriser la communication. Aujourd’hui encore, je ne cesse de me former pour optimiser mon image de marque, la comm’ étant une discipline qui évolue à la vitesse Grand V.

Qu’est ce que l’identité visuelle ?

C’est un ensemble d’éléments, que je détaille plus bas, qui permet de reconnaître ton entreprise et te rendre visible auprès du public. Plus elle est efficace, plus tu attires l’attention de clients potenties mais, notion non négligeable, elle montre aussi ta fiabilité et ton professionnalisme face à la concurrence. L’identité visuelle est clairement la base de ta stratégie de communication. Regroupés dans une charte graphique, tous ces éléments sont le socle de ta comm’
S’y attarder est essentiel pour bien débuter son activité.

 

Les éléments qui composent ton identité visuelle sont au nombre de 5 :
  • Le nom
  • Le logo
  • Les typographies
  • Les couleurs
  • Les formes

1 ・Le nom

Il est l’un des 1er contacts qu’auront tes clients potentiels avec toi. Il doit donc être efficace et te représenter au mieux. Prendre le temps de le trouver est la meilleure chose à faire.
Il est conseillé d’avoir un nom court et que l’on peut retenir facilement. Il peut aussi être simplement ton nom et prénom. Ici, c’est une question de ressenti mais aussi de recherche et de travail. J’ai d’ailleurs écrit un article, que je t’invite à lire, où je te donne 5 conseils pour trouver ton nom de marque

2・Le logo

Le logo est la clé de voute de ton identité visuelle. Idéalement, il doit être visible et facilement mémorisable. Exit donc les logos trop complexes dont toi seule connaît le sens. On doit pouvoir t’identifier que le logo soit en couleur ou en noir & blanc.
Pour les petites bourses, il existe des générateurs de logo sur le web. Étant graphiste, je ne suis évidemment pas adepte de ce type de pratiques, trop impersonnelles à mon goût. La création d’un logo ne doit pas être prise à la légère parce que, si tu crées ton entreprise pour durer, il te suivra un bon moment. Changer de logo tous les 4 matins peut perturber ta communauté et être signe de manque de confiance en soi. Avoir un logo utilisé par tous, ce qui est le cas des générateurs de logos, peut porter préjudice : on pourrait te confondre avec une autre entreprise.
Créer son logo, c’est se connaître, comprendre ses valeurs pour les véhiculer, se donner des objectifs. Il est donc important de trouver la bonne personne pour le créer, celle qui saura retranscrire toutes ses notions.
Si mon univers t’a charmé jusqu’ici, je propose une offre dédiée aux entrepreneurs que tu peux retrouver en cliquant ci-dessous
Petit échantillon de mes créations graphiques de ces derniers mois

3・Les typographies ou Polices d’écriture

Dans le monde du graphisme, on estime que chaque typographie a sa personnalité. Prends donc le temps de choisir celle qui correspondent le mieux aux messages que tu veux faire passer. En effet, pour un message triste ou de l’humour, nous n’utiliserons pas la même police.
Utiliser un trop grand nombre de typographies est tout aussi contre-productif que de mélanger trop de couleurs. Le but de tes supports de communication est qu’ils soient lisibles et clairs. Opte donc pour des typographies qui se lisent facilement, même lorsque l’écriture est petite.

4・Les couleurs

Choisir les couleurs les plus appréciées par le plus grand nombre, celles tendance du moment ou encore tes couleurs préférées n’est pas le choix le plus pertinent. Dans le monde du graphisme, les couleurs ont une signification bien précise et sont le reflet d’émotions.
Alors, quelles couleurs choisir finalement ? Pour t’aider à faire ton choix, je t’ai listé les mots clés se rapportant aux couleurs les plus fréquentes. A savoir que le bleu est la couleur la plus utilisée, suivie à la même hauteur du noir, viennent ensuite le blanc, vert et gris et enfin des couleurs chaudes comme rouge, orange, jaune, rose. Les tendances fluctuent d’année en année, veilles donc à choisir des couleurs qui dureront dans le temps.
 

Idéalement, arrête-toi à 3 ou 4 couleurs dont une claire (voire le blanc), une foncée et/ou une pastel pour adoucir.
En cliquant ici, tu auras accès une sélection de palettes de couleurs qui pourront sûrement t’inspirer.
Pour te faire une idée, voici les significations les plus répandues par couleur

 

 

  • Rouge → Passion, Colère, Vigueur, Vitesse.
  • Vert → Nature, Rafraîchissant, Croissance, Équilibre
  • Noir → Formalité, Luxueux, Secret, Glamour
  • Bleu → Connaissance, Sécurité, Confiance, Tranquilité
  • Violet → Royal, Sagesse, Spiritualité, Autorité
  • Rose → Protection, Amical, Chaleur, Léger
  • Blanc → Pureté, Paix, Vertu, Propreté

5・Les formes et/ou les signes

Si ton logo a des formes, il est important qu’elle fassent partie de ton identité visuelle. En effet, tu peux tout à fait reprendre ces formes seules dans tes visuels de communication (carte de visite, plaquette, site internet…). Il est également possible de choisir des formes qui sont en harmonie avec ton logo et ton univers et de les utiliser avec parcimonie sur tes visuels. En effet, ce sera ta petite patte qui fera qu’on reconnaitra tes visuels.
Ces 5 éléments sont regroupe dans la charte graphique. La charte graphique est la ligne directrice pour créer tes visuels, ton site, etc… D’ailleurs, en la respectant sur ton compte instagram, tu auras de suite une fil d’actualité plus harmonieux et on te reconnaitra au 1er coup d’oeil.
 
En ayant bien défini tous ces éléments, tu auras une communication harmonieuse et qui te sera propre, un univers qui te ressemble vraiment.
Et pour finir, voici ma charte graphique qui reprend les informations importantes pour avoir une identité visuelle qui me ressemble.
J’ai réuni dans mon groupe privé les Brillantes Entrepreneuses que je cotoîe et/ou accompagne dans leur communication digitale. Nous y parlons Comm’ bien évidemment, nous nous lançons des défis pour atteindre nos objectifs, nous nous entraidons. Si tu n’en fais pas encore partie, demande ton accès en cliquant ci-dessous.
Je suis curieuse de savoir où tu en es avec ton identité visuelle.

Te ressemble-t-elle vraiment ? L’as-tu créé toi-même ou as-tu fait appel à un(e) pro ?

Mets tes réponses en commentaires, je serais ravie d’y répondre.

 

Souviens-toi : Ose & sois BRILLANTE !

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux où je vous partage mon quotidien de Serial Entrepreneuse
7 ingrédients pour créer ta communauté sur insta

7 ingrédients pour créer ta communauté sur insta

Si le titre de mon article t’a attiré, c’est que insta & toi n’êtes pas très copain en ce moment.
Je te rassure, on passe toutes par là à nos débuts !

On tente des tas d’astuces, de conseils, de méthodes et on attend ! Moi, la 1ère. Avant de maîtriser les rouages d’insta et d’y être présente et active avec plaisir, j’ai tenté pas mal de choses.

 J’ai créé mon blog Mus’GRAPH en avril 2018 et à l’époque, je n’utilisais insta que pour mon compte perso. J’ai donc regardé ce que faisaient les instapreneurs et aient dupliqué en y mettant ma touche. Cela a duré 2 ou 3 semaines avant que je ne m’aperçoive que ce n’était pas moi du tout ! 

J’ai donc repris les choses à la source. Je te livre ici les 7 commandements que je mets en application pour mon compte et ceux de mes clients et qui te permettront, à terme, de te créer une communauté engagée autour de toi.

1 ・Authentique, tu seras

Les meilleurs contenus sur Instagram, ceux qui nous donnent envie de cliquer sur le profil et de nous abonner, sont ceux qui transpirent l’authenticité. Place donc l’authenticité au cœur de tes réseaux sociaux. Je te conseille de rester toi-même en toute circonstance. Quelque soit ton domaine d’activité, il y aura toujours d’autres comptes qui seront dans la même thématique que toi. Ce qui fera la différence pour qu’un abonné passe à l’acte d’achat dans ton entreprise plutôt qu’une autre, ce sera TOI. Bien plus que la qualité de tes produits ou services, c’est ce que tu transmettras au travers de tes réseaux sociaux qui fera qu’un abonné t’accordera ou non sa confiance. Ose être toi-même et tu attireras à toi des personnes qui partagent ta vision, tes valeurs et tes objectifs.

2 ・De la valeur ajoutée, tu apporteras

Pose-toi cette question : Quel type de contenus ma cible a-t-elle envie de voir sur mon compte ?
Il faut partir de la réponse à cette question pour établir le type de contenus que tu veux partager avec ton audience. Ne pars surtout pas des avantages de tes produits ou services ! Ces éléments peuvent être trouvés facilement sur ton site ou ailleurs. Il faut donc partir des problématiques de ton client pour écrire tes posts en lui apportant une réponse claire et de qualité. Demandes toi ce que tu peux apporter de plus à ton audience et fais-le.

3・Organisée, tu deviendras

 Plus tes posts seront simples à lire et à comprendre, plus ils seront efficaces auprès de ton audience. Et pour cela, il te faut savoir où tu vas en créant une ligne directrice à suivre.

Ta ligne éditoriale doit contenir 4 éléments importants sur lesquels travailler.
  • Fixe tes objectifs
    • Que veux-tu pour les semaines et les mois à venir ? acquérir plus d’abonnés? d’interactions? de
      partages ? Vendre ?
    • Qu’attends-tu d’Insta ? 
    • Te démarquer des autres entrepreneurs de ta thématique ? 
    • Générer plus de trafic vers ton site/blog ?
  • Comment les atteindre ? Chaque objectif est différent et demande une réflexion différente. Il faut te fixer des objectifs atteignables et réaliser. Il faut y aller pas à pas. Te fixer comme objectif 1000 abonnés de plus en 1 mois, c’est une pression inutile que tu te mets. L’augmentation de tes followers se fera lentement, peut-être même trop lentement à ton goût. Mais il vaut mieux avoir 1 abonné qualifié qui va interagir avec toi que 100 abonnés fantômes. Ici, demandes-toi pour chaque objectif : Que faire pour y arriver ?
  • Analyse le comportement de tes abonnés. Loin de moi l’idée de les fliquer … Pour répondre aux demandes de tes abonnés (qui sont potentiellement de futurs clients), il faut les connaître. Pour les connaître, la première chose à faire est d’interagir avec eux. Réponds donc à tous les commentaires de manière individuelle, aux messages privés et aux réponses aux story. Ensuite, pour les profils publics ou ceux auxquels tu es abonnée, prends le temps de regarder leur feed et leurs stories mais aussi de liker les publications qui t’intéressent et commenter si le coeur t’en dit. C’est une manière de montrer à ton audience que tu t’intéresses à elle. Un échange va dans les 2 sens.
  • Planifie tes publications. Planifier te permet de varier tes contenus, t’éviter les pannes d’inspiration et d’anticiper tes absences. Pour cela, il y a 2 écoles :

1. Si tu as le temps et que tu aimes poster au jour le jour, note sur ton ordi ou sur un carnet des publications avec la photo. Ainsi, les jours dédiés à tes posts, tu auras juste à copier-coller et le tour est joué. Je n’en suis pas fan : un imprévu et tu ne postes pas !

2. Tu préfères anticiper (comme moi), utilise un outil pour programmer tes posts. Les plus connus sont Later, Buffer et Hoosuite. Dans l’ensemble, les fonctionnalités sont identiques. Pour ma part, j’utilise Later en version payante. Toutefois, la version gratuite te permet de poster en simultanté sur Instagram, Facebook, Pinterest et Twitter, à raison de 30 posts par mois. C’est largement suffisant si tu souhaites poster tous les jours.

4・Le meilleur moment, tu trouveras

Aucune recette miraculeuse :

Plus tu connaîtras ta communauté, plus tu sauras à quelle moment il est judicieux de poster. Tu as toutefois un outil sur Instagram qui te permet de connaître le créneau horaire où ton audience est connectée : Statistiques.

Tu te mets sur ton profil, tu cliques sur les 3 traits en haut à droite puis sur statistiques, et enfin Audience. En bas, tu as les horaires et les jours de connexions de tes abonnés.

Même si cet élément est important, il reste pour moi une base. Les créneaux sont de 3 heures. Il te faut donc tester tous les horaires possibles pour déterminer lequel est le plus pertinent. Il te faudra en moyenne 3 semaines pour pouvoir faire un point et déterminer le moment idéal pour poster. Sois donc patiente.

5・Les bons hashtags, tu utiliseras

Les hashtags sont une condition sinequanone pour augmenter ta visibilité et attirer de nouveaux abonnés vers tes contenus. Il te faut les choisir avec soin. Trop généraliste, tu n’attireras pas la bonne audience. L’idéal est donc de choisir un hashtag qu’utilise ta niche. Je reviens donc sur l’importance de connaître et analyser ton audience. Tu peux mettre les # dans le post, en commentaires ou encore sur les 2. A toi de tester et de voir ce qui crée le plus d’interaction.

6・Présente pour ta communauté, tu seras

 Il va s’en dire que si tu ne réponds pas aux commentaires de manière personnalisée, si tu ne discutes pas avec ton audience, tu les feras fuir. Je ne dis pas de répondre à la seconde mais au moins, d’y apporter une attention particulière quand tu es connectée.

Moi, la première, je réagis comme cela. Je passe peu de temps sur insta mais quand j’y suis, j’aime aller voir les comptes qui m’inspirent, liker, partager, commenter. Si je vois qu’à chaque fois, la personne ne réagit absolument pas, je me désabonne. J’aime l’échange et le partage. Il est donc essentiel pour moi que mes abonnés soient écoutés et reconnues comme des êtres à part entière et non, juste un chiffre de plus.

7・Les stories, tu exploiteras

Les stories, il y a tellement à en dire ! Je n’en faisais pas à mes débuts il y a un peu plus d’un an. En toute franchise, je ne savais pas de quoi parler. Puis, petit à petit, je m’y suis mise en partageant mon quotidien d’entrepreneuse, en posant des questions, etc.. Et aujourd’hui, j’aime trop ça ! En général, pas une journée ne passe sans que je fasse de stories. Sauf durant les week-ends où j’ai décidé de me déconnecter des réseaux sociaux à 100%.
Tu peux échanger de différentes manières avec ta communauté en story :
  • Poser une question fermée avec 1 choix sur 2 réponses
  • Poser une question ouverte où l’abonné répond ce qu’il veut
  • Poster une photo avec ou sans texte
  • Poster une vidéo (ou l’on te voit ou pas, c’est vraiment comme tu le sens sur ce point)
  • Faire un sondage sur un thème, sur toi pour voir si ta communauté te connaît bien, etc..
Avec ces 7 commandements, tu as déjà de quoi faire. Il y a un élément à ne pas négliger : LA PATIENCE. Il faut du temps pour attirer à soi les bonnes personnes qui passeront un jour ou l’autre à l’acte d’achat. A mon sens, 1 post par jour, c’est le minimum pour se rendre visible. Peu à peu, tu verras ton audience augmenter, plus de réactions,etc…

J’ai réuni dans mon groupe privé les Brillantes Entrepreneuses que je cotoîe et/ou accompagne dans leur communication digitale. Nous y parlons Comm’ bien évidemment, nous lançons des défis pour atteindrons nos objectifs, nous nous entraidons. Si tu n’en fais pas encore partie, demande ton accès en cliquant ci-dessous.

Dis-moi, comment gères-tu aujourd’hui tes comptes sur les réseaux sociaux ?
Quand tu auras appliqué ces commandements, laisse moi un commentaire. Je serais ravie d’échanger avec toi sur le sujet.
Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux où je vous partage mon quotidien de Serial Entrepreneuse
4 clés pour se lancer et durer

4 clés pour se lancer et durer

Certaines questions reviennent régulièrement quand je discute avec mes clients ou avec ma communauté sur les réseaux sociaux :

 

Comment as-tu su que la communication digitale était faite pour toi ?
Comment trouver une thématique qui me plaira sur le long terme ?

 

J’ai donc décidé d’écrire cet article pour partager avec toi les éléments de réponse que j’apporte en la matière. Je te parle ici des pas que j’ai faits pour en arriver à faire de ma passion, mon métier.

1 ・aimes ce que tu fais

J’irais un peu plus loin : aimes ce que tu fais, avant même de faire ce que tu aimes.

Aujourd’hui, je suis Experte et formatrice en Communication Digitale. Avant de réellement trouver cette voie où je suis épanouie et d’avoir une activité pérenne, je suis passée par ces moments de doute où tu te trouves actuellement, ces moments où tu te poses tout un tas de questions, ces moments où tu es motivée et effrayée à la fois. Je te rassure, nous passons toutes par là !

 

Pour ma part, c’était en 2012. Je décidais alors d’arrêter de travailler et d’être en congés parental à la naissance de mon 2ème garçon. Je me sentais pleinement heureuse dans mon rôle de maman. Et pour ne pas “m’ennuyer” malgré mes journées de maman bien remplies, je profitais de cette pause pour m’occuper, de manière officieuse, de la communication des boutiques de mon mari. J’apprenais seule, avec des tutoriels et des vidéos, à concevoir un site internet, utiliser photoshop, créer des visuels, gérer des réseaux sociaux,etc… Petit à petit, j’ai su faire des choses “correctes” et je me suis aperçue que ce domaine me plaisait vraiment. Pourtant, rien ne présageait que ce domaine puisse me convenir : Études littéraires et emploi dans le télémarkéting et la banque pendant 9 ans !

Puis, durant l’été 2014, nous avons fait la connaissance d’une asso humanitaire et je me suis improvisée Chargée de comm’ ! J’ai créé leur site sous Prestashop (je ne maitrisais que cela à l’époque), pris en main la gestion de leurs réseaux sociaux avec une équipe de quelques bénévoles. Plus les mois passaient et plus je me découvrais une vraie passion pour la communication. Je pouvais passer des jours et des nuits sur mon ordi. J’ai compris que je voulais en faire mon métier quand j’ai vu que c’était un réel plaisir pour moi de passer autant de temps dans la création !

 

Mon premier conseil : CHOISIS UN SECTEUR QUI TE PASSIONNE ! Plus tu aimeras ce que tu fais, plus tu trouveras la motivation nécessaire pour mener à bien tes projets.

2 ・perfectionne-toi

Étant une adepte du “Apprends et fais tout toi-même”, j’aimais apprendre seule devant mon ordinateur. Faire des erreurs, recommencer, essayer des techniques, puis d’autres… Sauf que cela a duré 2 ans. 2 ans durant lesquels j’ai pris des automatismes qui n’étaient pas les bons en terme de gain de temps. 2 ans durant lesquels j’ai tenté tout et n’importe quoi. Tu sais comme moi, que quand on est entrepreneuse et de surcroît maman, le temps est plus que précieux. J’ai certes économisé de l’argent en faisant tout moi-même mais cela m’a pris beaucoup de temps. Pendant ces 2 ans, je n’ai pas exploité mes compétences pour gagner de l’argent mais j’ai appris, beaucoup appris ! Surtout de mes erreurs…

Rentrée scolaire 2015 : mon plus jeune faisait rentre en maternelle . J’avais plus de temps pour moi. Je m’investis encore plus dans l’asso. Je tente de me perfectionner. Je sens pourtant que pour passer au niveau supérieur et faire de cette passion grandissante pour la comm mon métier, il fallait que je me forme différemment.

Commence alors le parcours du combattant pour trouver une formation qui corresponde à mon rythme de vie. Je ne voulais pas d’e-learning. Je voulais du présentiel. J’aurais pu reprendre mes études en alternance. Mais repartir pour 2 à 3 ans d’études à 36 ans avec mes enfants, je ne le voulais pas. Je cherchais donc une formation efficace en moins d’un an.

Bingo, j’en trouve une à Caen, dans un centre de formation pour adultes. Parfait !!! Coût : 5000€ …

Depuis mon congé parental, je m’étais inscrite comme demandeur d’emploi. Je fais donc une demande de financement mais cet organisme n’est pas référencé. En théorie, impossible d’avoir une prise en charge. Ma conseillère Pôle Emploi me propose de faire la demande en me précisant qu’il y a 75% de risque que ce soit refusé et que j’aurais beaucoup de tests et d’entretiens à passer. C’est parti pour 6 mois de test de connaissances, d’entretiens avec des experts pour vérifier la viabilité du projet, etc… 2 semaines avant le début de la formation, ma demande est validée. Je trouve in extremis une assistante maternelle acceptant les enfants en périscolaire sur le temps du midi et après l’école. Si tu es maman, tu sais à quel point c’est difficile.

Ouf ! Je peux apprendre le métier de Graphiste et Web Designer en toute sérénité. Et en bonus, un module sur la photographie. Exactement ce que je voulais. Je suis sortie de cette formation major de promo et j’ai créé mon entreprise dans la foulée. Début 2019, avec 3 ans d’existence au compteur, je décide de transmettre mon expertise. J’ai à nouveau investi sur moi en faisant une formation pour être “Formateur Indépendant”. J’ai ouvert mon organisme de formation AH Formation en avril 2019. Ce dernier est en cours de référencement afin de pouvoir te proposer des formations avec prise en charge. Les premières sessions auront lieu en septembre 2019.

Mon deuxième conseil : CONTINUE A TE FORMER POUR EXCELLER DANS TON DOMAINE . C’est ainsi que tu feras la différence, en t’adaptant aux besoins du marché. Pèse le pour et le compte : apprentissage en solo ou formation en bonne et dûe forme ? L’aspect financier peut être un frein mais il existe des solutions : les financements publics, les facilités de paiement… Il suffit de se renseigner.

3・spécialise-toi

Quand nous nous lançons dans l’entrepreneuriat, nous sommes tellement passionnées par ce que nous faisons et nous avons tant envie de tout partager, que nous nous retrouvons souvent à faire beaucoup de choses à la fois. Moi, la première ! Étant une créative, 1001 idées fusent à la seconde dans ma tête.

A mes débuts, je voulais tout faire à la fois. Mais pour ne pas tout mélanger, j’avais créé différentes entités pour proposer mes services :

– Graphisme
– Web Design
– Photographie

En théorie, je suis compétente sur ces 3 domaines. En pratique, même s’il est difficile de l’avouer, je ne pouvais pas être à 100% sur chacune d’elles. On avait beau me le dire, je ne voulais pas lâcher l’une d’elles. C’était comme si j’abandonnais l’une de mes passions.

En réalité, je regardais les choses d’un mauvais angle. Ces 3 compétences font partie d’un seul et même besoin de mes clients : COMMUNIQUER EFFICACEMENT ! J’ai donc modifié ma manière de travailler et surtout ma manière de présenter mes offres à mes clients.

Résultats ? Je continue à travailler dans ces 3 domaines qui me passionnent en faisant du sur-mesure avec mes clients. Par exemple, il est possible qu’avec un client je fasse les trois : je crée son identité visuelle, son site e-commerce et je prends ses produits en photo et avec un autre uniquement du Community Management.

Je suis donc devenue experte en Communication Digitale, ce qui me permet de faire ce que j’aime de manière optimale et de ne plus perdre d’énergie en voulant vendre mes prestations au coup par coup.

Mon troisième conseil : DEVIENS EXPERTE DANS TON DOMAINE DE COMPÉTENCES. Souviens que quand tu as un mal bien spécifique, tu vas voir un spécialiste et non un généraliste. C’est pareil dans ton travail ! Sois focus sur ce que tu fais de mieux. Par la suite, tu pourras élargir ton catalogue d’offres.

 

 

4・entoure-toi

Être entrepreneuse rime souvent avec travailler seule, chez soi. Pour autant, il ne faut pas tomber dans le piège de se retrouver seule et n’avoir aucun regard extérieur sur son travail.

Je n’ai jamais autant appris sur moi et sur mon travail que depuis que j’ai mon réseau.

J’ai d’abord tenté le co-working dans un espace dédié au monde du digital. J’y allais 1 à 2 fois par semaine mais je ne m’y sentais pas à ma place. J’y suis restée quelques mois avant d’arrêter d’y aller. J’ai tenté, je n’ai pas aimé ! Au suivant …

Puis, j’ai commencé à m’intéresser de plus près aux réseaux sociaux et plus particulièrement à Instagram. En un an environ, j’ai pu créer une communauté engagée avec qui j’interagis tous les jours. Ma communauté ne compte certes pas (encore) des milliers d’abonnés mais elle me suit parce qu’elle partage mes valeurs et apprécie ce que je fais. C’est l’essentiel pour moi. De ces échanges virtuels sont nées de véritables amitiés, j’ai même des business friends bienveillantes avec une oreille attentive et un grand cœur. J’ai également signé des contrats avec mes abonnées et ça, c’est top !

Autre manière de réseauter : les workshops, les cafés entre entrepreneurs, etc… J’ai assisté à plusieurs d’entre eux à Paris et à Caen en 2018. C’est enrichissant de pouvoir échanger avec d’autres personnes dans le même état d’esprit que soi. J’ai créé mon groupe privé pour rassembler des femmes dans le même état d’esprit et pouvoir s’entraider et se conseiller en toute bienveillance. Tu peux nous rejoindre en cliquant ci-dessous.

Mon quatrième conseil : CRÉE TON RÉSEAU POUR DÉVELOPPER UN MINDSET OPTIMISTE. Il est essentiel de pouvoir parler de nos business, de nos difficultés, de nos souhaits sans se sentir jugée ou prise pour une extraterrestre. Être incomprise par notre entourage dans nos choix de vie fait partie du deal quand on est entrepreneuse. Il faut apprendre à relativiser et à s’entourer de personnes qui nous comprennent et nous tirent vers le haut. Combien de blocage n’ai-je pas réussi à faire sauter en discutant simplement avec d’autres entrepreneurs ?
A toi de trouver la formule qui correspond à ton rythme de vie et à tes valeurs pour créer un réseau où tu apporteras une valeur ajoutée et où tu recevras en retour.
Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux où je vous partage mon quotidien de Serial Entrepreneuse